TGV Paris-Arras : le train de 18h22 maintenu pour une expérimentation de 6 mois

Une dizaine d’élus, au premier rang desquels Frédéric Leturque, maire d’Arras, et Philippe Rapeneau, président de la communauté urbaine d’Arras (CUA), se sont postés, ce mercredi après-midi, devant le palais Bourbon, avec un cercueil et des brassards, pour manifester contre la suppression des TGV Paris-Arras de 17 h 22 et 18 h 22, qui doit entrer en vigueur à compter de la mi-décembre. À 16 h, Philippe Rapeneau s’est rendu au ministère des Transports où il a été reçu, accompagné du directeur de cabinet de Frédéric Leturque, par un conseiller du ministre. Cette réunion a permis une avancée notoire dans le dossier. La SNCF est prête à expérimenter pendant six mois le maintien du TGV de 18 h 22.
L’article de la Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *